La rectification d'une pièce mécanique est une opération destinée à améliorer son état de surface.

Les deux techniques principales sont la rectification plane et la rectification cylindrique.

La rectification s'effectue sur une machine-outil conçue à cet effet : la rectifieuse. Il s'agit de rectifier, c'est-à-dire d'approcher une surface d'une forme parfaite (en général : plan, cylindre de révolution ou cône).

La rectification est souvent utilisée dans le but de préparer des surfaces frottantes, par exemple, la portée d'un arbre qui tournera dans un palier lisse ou dans un joint d'étanchéité. Elle peut également être utilisée pour donner un profil particulier à la pièce lorsque la meule a été au préalable usinée au profil complémentaire.

Rectification plane

La rectification plane conciste en un meulage horizontal de la pièce de façon à éliminer à plusieurs reprises des couches de matériau allant de 20 à 40 micromètres. Ici, la pièce effectue un mouvement de va et vient longitudinal.

Rectification cylindrique

Dans le cas de la rectification cylindrique la pièce tourne sur elle-même en effectuant sa course parallèlement à l'axe de la meule. Elle peut être inter ou exter.

Prestations complémentaires

 

La rectification plane ou cylindrique est bien souvent associée à des procédés de fabrications particuliers.

Nous sommes en mesure de vous les proposer : venez les découvrir.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© RPPE - Ce site est une réalisation www.cqfb.fr